JOURNAL TOPAZE

Négos conventionnelles : enfin un avenant !

Négos conventionnelles : enfin un avenant !

L’Assurance maladie et les représentants des infirmières libérales ont abouti mardi dernier à un accord permettant d’envisager la signature d’un avenant conventionnel avant la fin du mois !

Le document n’est pas encore entériné : la signature officielle est programmée pour le 29 mars mais les grandes lignes du futur accord sont déjà connues.

– Le montant des revalorisations : en 2021, ce sont 365 millions d’euros, au lieu des 300 proposés en février par Nicolas Revel, le directeur de la Caisse nationale d’assurance maladie (Cnam), qui seront versés.

– De nouveaux actes, non prévus initialement : « Nous aurons par exemple des bilans de médication pour le maintien des patients à domicile ou pour les bilans initiaux de plaie complexe », se félicite Daniel Guillerm, président de la Fédération nationale des infirmiers (FNI).

– D’autres actes, initialement inclus dans des forfaits, seront externalisés : « Aujourd’hui, quand je vais faire un soin d’hygiène et que je dois aussi faire des soins du diabétique, tout est inclus dans le forfait hygiène, détaille Ghislaine Sicre, présidente de Convergence infirmière (CI). Demain, je pourrai comptabiliser le soin d’hygiène, plus les soins du diabétique en deuxième acte. »

– L’obtention que le forfait journalier pour le fameux Bilan de soins infirmiers (BSI), qui doit prendre la suite de la Démarche de soins infirmiers (DSI) pour la prise en charge de la dépendance, puisse être cumulé avec certains actes.

Bilan positif

Le bilan que font les représentants syndicaux de ce projet d’accord, qui comprend également des mesures déjà connues notamment sur la régulation de la démographie de la profession, est donc plutôt positif.

« Bien sûr qu’on aurait aimé obtenir davantage, mais il faut se rappeler qu’on partait de très loin », affirme Ghislaine Sicre.

Print Friendly, PDF & Email

Articles Liés

ipsum elit. massa adipiscing suscipit et, id, ut non Donec consectetur